Merci de vous connecter Ă  l'aide de vos identifiants.

Vous n'êtes pas identifié(e).

quelques dates PDF Imprimer Envoyer
Écrit par plunon   
Mercredi, 10 Août 2011 07:16

hop hop hop il est temps de parler de la prochaine partie :-)

voici quelques dates de dispo :

vendredi19 aout samedi 20 et dimanche 21

jeudi 1 septembre soir vendredi 2 toute la journée

vendredi 16 soir et samedi dimanche 17 18 (si ben pas dispo pour l anni de mia )

voila apres les week end se remplisse tres vite mais sont encore libre alors dite moi ;-)

 


 

EDIT DE BEN

résumé de l'épisode précédent (ndlr: parce que c plunon qui s'y colle du coup) :

  • Proposition de Lassamore
  • Recherche sur Goncalvo Ă  l'acadĂ©mie, puis Ă  la thaumerie
  • Descente Ă  Broussais, au sud ouest du marais de garches. DĂ©couverte des ruines du village et de drĂ´les de crĂ©atures qui n'aiment pas les machoires, des "damnĂ©es".
  • Sur le retour, traquenard d'une poignĂ©e de brigands de grand chemins. Attaque surprise de damnĂ©es. Un prisonnier explique la raison de leur prĂ©sence ici.
  • Retour Ă  Bourg-preux, pas de trace de lassamore.
  • Le gros brochet a changĂ© de propriĂ©taire. Un certain Palcoeur. Sicaire est mort.
  • Invitation Ă  dinner avec maitre Hortus. Explication du cas Montefellone. ArrivĂ©e de melanchter. Extorsion de fonds en règle de la part des pjs.
  • DĂ©part pour Montefellone, dĂ©couverte des premières fermes dĂ©vastĂ©es.
  • Attaque dès l'arrivĂ©e dans la ville. Gobelins, worgs, hobgobelins, damnĂ©es.
  • DĂ©couverte de la bureaucratie montefellonoise.
  • Tentatives de dĂ©fense de la ville. Rumeurs Ă  glacer le sang. ArrivĂ©e de melanchter. 
  • Attaque du dĂ©mon.
  • DĂ©couverte du manoir.  NuĂ©es de mĂ©tĂ©ores et tremblement de terre.
  • Melanchter se charge du dĂ©mon.
  • Fouille en règle du manoir en feu. Nombreux pièges.
  • DĂ©couverte du livre de compte de Goncalvo, de son journal, de lingots, d'un charbon suspect et d'une Ă©trange potion.
  • Le journal indique l'emplacement de la grotte.
  • DĂ©couverte du poteau rose.
  • Retour Ă  Bourg-Preux. Retour de Lassamore, plutĂ´t Ă©nervĂ©.
  • Utilisation d'une pierre philosophale. Moult moult argent, et un vilain secret Ă©ventĂ©.
  • Plein d'emmerdes nouvelles en perspective.

 

 
BMO et DMD PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Souffle   
Lundi, 11 Juillet 2011 10:49



QU'EST-CE QUE C'EST QUE CES TRUCS?!!

 

Ces deux traits apparus avec la version 3.75 de donj' (..alias.. Pathfinder) permettent de régler très rapidement certaines situations lors de combat, notamment les manœuvres.
Souvent il y a des situations de combat pas trés faciles à résoudre avec le système de jeu et la plupart du temps les MJ  décident arbitrairement si un joueur peut oui ou non en faire tomber un autre, le maintenir, le désarmer, etc.

Mais il y a mieux!

 

Lire la suite...
 
Le lieutenant Strati PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ben   
Dimanche, 10 Juillet 2011 10:29

Lieutenant Strati

Le lieutenant Strati s’est finalement avéré un personnage de confiance, prêt à vous laisser agir à votre guise, même au détriment du code auquel il a juré allégeance. Un homme finalement assez souple, brave, protecteur, et en fin de compte, dénué de rancœur ou de méchanceté.

Dans les semaines qui suivent votre rencontre, il passe au Goulot presque tous les soirs, officiellement pendant sa ronde, pour s’assurer que tout va bien. En réalité, il ne refuse jamais le pot que vous lui proposez, prétexte à discuter quelques minutes, parfois quelques heures, de vos expériences passées et de vos espérances futures. Vous refaites le monde.

Il semble avoir une haute estime de Plunon, plus qu’il ne l’aurait laissé penser tant qu’il travaillait à vos côtés.

De semaines en semaines, vous en apprenez beaucoup sur lui et son passé. Destiné par sa lignée à planter des patates, il a fuit sa campagne et sa famille et s’est enrôlé dans l’armée de Romalin. De hauts faits en gestes de bravoure, il s’est taillé une petite réputation. Il a finit rencontré une femme. Et, pétri d’amour pour elle, l’a suivi à Bourg-Preux en abandonnant sa carrière. C’était il y a plus de dix ans, mais il a gravé à tout jamais chaque minute des deux jours qui ont suivi son accident. 
Elle est morte tourmentée par la douleur. Il lui fallu près de deux ans pour se décider à revenir peu à peu à la vie, se raser, et sortir de son trou.       
Ne sachant faire qu’une chose, il s’y est lancé corps et âme. Il s’est engagé dans le corps d’armée locale, la Compagnie des Preux. Son sens de la justice et son expérience du combat l’ont rapidement mené au rang de lieutenant.

Le temps aidant, il a cicatrisé les blessures de son passé. Chaque fois qu’il la raconte, son histoire perd un peu de substance, et gagne un peu de fiction. Il s’en détache doucement, ayant compris que la vie n’est qu’une succession d’épreuves, qu’il convient de passer puis d’oublier, le regard tourné vers l’avenir.

*

L’été fût chaud cette année. Chaud et sec. Les bonnes gens se plaignent du climat et de la famine qui gronde du fait des récoltes qui manquent d’eau pour s’épanouir. Ils redoutent l’hiver à venir. Ils râlent souvent à propos de l’avancée que prend chaque année le Desséché sur le Resplendissant.  
Vous n’avez pas vu le lieutenant Strati depuis plusieurs semaines quand Plunon surprend la conversation d’un garde au Gai Piquier, alors qu’il profitait du dernier récital de Soirétoile ; le lieutenant aurait disparu une paire de semaines plus tôt. Un matin, il aurait arrêté nette sa ronde, serait rentré à ses quartiers, et en serait ressorti quelques minutes plus tard, un maigre baluchon sur l'épaule. Il a quitté la caserne sans un regard en arrière. N'a répondu à personne, s’est défait, parfois avec violence, des liens que certains ont tenté de lui passer pour le freiner ou l’obliger à leur répondre. Il a remonté la rue de la Monnaie sans un mot, a passé la poterne sans un regard en arrière, et s’en enfoncé sur la route de Ciudalia sans tenir compte de ses sergents, soldats, et amis qui, attroupés à la poterne, l'ont regardé impuissants quitter la ville.

Il est parti à pied, n'emportant rien, apparement déterminé à disparaitre derrière l’horizon sans donner la moindre explication.

 
L'avenir proche de la campagne PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ben   
Vendredi, 17 Juin 2011 17:49

champions Pour faire court, puisque c'est l'expression à  la mode, on accueille deux nouveaux joueurs (les deux plus rapides à répondre ^^), désolé pour les deux autres ^^

Pti Gerem reprend Lanlan, Gilou reprend Souffle.

 

Il restera toutefois peut-ĂŞtre une place, selon que Pti Gerem parvienne Ă  lancer maptools de son mac du diable ou non.



 

On enchaine, comme prévu, avec un one shot de Gerem, qui va s'essayer à l'art subtil du découpage de PJs dans l'univers du Vieux Royaume, le dimanche 3 juillet, de 13h à 19h.

Suivi d'une seconde séance, probablement dédiée à son scénar qu'on aura certainement du mal à expédier en une seule séance, compte tenu qu'il va falloir "briefer" les deux nouveaux. Séance qui aura lieu le week-end suivant, même jour même heure (dimanche 10 juillet, 13h-19h).

 

La séance suivante sera un peu particulière, puisqu'elle aura lieu "irl" comme on dit quand on est in.

IRL, ça veut dire In Real Life, autrement dit dans la vraie vie, autrement dit bis ici, chez moi.

Ce sera le premier week-end d'aout, du vendredi 5 au soir au dimanche 7 au soir.

On sera d'ailleurs seuls Ă  la maison, avec juste Lucas, le reste de la famille Ă©tant en vacances en Belgique.

 

A noter que les comptes utilisateurs de Cyrille et Fabien ont été renommés.
Les identifiants deviennent respectivement leur prénom, pour libérer les identifiants "Souffle" et "Lanlan".

 
Rêves prémonitoires PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ben   
Samedi, 14 Mai 2011 11:09

reves-premonitoires
Petit rappel des évènements :

2pts de charisme se sont fait la malle, accompagnés de votre innocence et d'une poignée de potions et autres artefacts magiques onéreux.

Toutefois, vous êtes plutôt fiers de vous, malgré le sentiment de flotaison éthérée qui pèse encore sur vous, vous incitant à vous demander si vous êtes vraiment éveillés. Descendre dans ces tombes s'est quand même avéré payant, à en juger par les centaines de kilos d'or et d'argent de 10x votre âge qui dorment au fond des gisants des âmes damnées.

 
Date de début de la campagne PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ben   
Samedi, 22 Janvier 2011 13:13

Une petite erreur d'appréciation m'a induit en erreur quant à la date de démarrage de la campagne.

Principalement due au fait que je suis un gros inculte qui mérite la mort et 1000 tourments. D'ailleurs je me les suis infligés, en maître de jeu juste et pénitent que je suis, mais comme je suis le maître du jeu, je suis aussi omnipotent et ai don d'ubiquité et de voyage temporel. c'est donc un autre "moi" qui souffre le martyre, dans une époque très éloignée de la notre.

Bref. La campagne a commencé à la veille de la Nuit Noire, la "nuit la plus longue". Et cette nuit, c'est celle du solstice d'hiver, et non de l'equinoxe du printemps. Qui se situe aux alentours du 20 décembre, et non du 15 mars.

La campagne a donc débuté le 20 décembre 1001, et non le 15 mars 1002. Les dates ont été mises à jour, merci de votre compréhension, circulez, ya plus rien à voir.

 
DĂ©marrage de la campagne PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ben   
Mercredi, 17 Novembre 2010 15:36
La campagne commence la veille de la Nuit Noire (le solstice d'hiver, la nuit la plus longue), nuit qui voit généralement célébrée une longue nuit de fête ininterrompue d'un crépuscule à l'autre, en l'honneur de la Vieille Déesse. Orgies et beuveries sont généralement de rigueur, et tous les excès sont permis en cette nuit d'ivresse.

La veille de la Nuit Noire, il est de tradition d'élire parmi les citoyens de Bourg-Preux la poignée de "retranchés" bénis par la Vieille Déesse, de la Nuit Noire à venir à la prochaine.
On raconte des Retranchés qu'ils sont élus par la Sophonte, qui les verrait en rêve et ferait part de ses visions au Mystagogue Bède Locutor. Le statut de Retranché est à la fois envié et craint, car il offrirait à ses acquéreurs une année pleine en rebondissements. Outre leur initiation lors de la fête du Bain de la Déesse, cérémonie durant laquelle ils devront porter les nouveaux vêtements de la Vieille Déesse, ils peuvent s'attendre à tout au cours de l'année à venir, les Retranchés étant connus pour vivre des événements extraordinaires.
Une situation qui est aussi inquiétante qu'exaltante, car si certains Retranchés firent fortune ou rencontrèrent l'amour de leur vie, d'autres furent pendus ou connurent la faillite...

Nous sommes mi-mars de l'an de grâce 1002.
Nous commençons mi-décembre de l'an de grâce 1001.


Liens connexes :


 
Fabien : L'Alambic PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ben   
Dimanche, 07 Novembre 2010 15:27

pj-alambic Comme quoi, un bon coup de pied au cul, et tout arrive ;)

Saluez en grandes pompes le personnage de Fabien, un peu moins baraqué que l'illustration veut bien le laisser croire, mais tout aussi dangereux.

Yippikai!

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 4